Activités de BeeLife en 2020 et 2021

- English -


Télécharger notre rapport d'activités pour l'année 2020



BeeLife – Une ONG qui travaille pour le futur des abeilles

Qu’est-ce que BeeLife Coordination apicole européenne ? BeeLife est une association formée par des apiculteurs et des agriculteurs de différents pays de l'Union européenne. Elle œuvre pour la protection des abeilles, des pollinisateurs et de la biodiversité, sur la base du principe que les pollinisateurs sont non seulement indispensables pour notre sécurité alimentaire mais sont aussi les indicateurs idéaux de la santé environnementale. BeeLife plaide pour des pratiques agricoles plus durables et innovantes et pour l’amélioration de la collaboration entre agriculteurs et apiculteurs.

Pour y parvenir, BeeLife engage des actions pour favoriser la coopération entre institutions européennes (Commission européenne, eurodéputés du Parlement européen, agences telles que l’autorité européenne de sécurité alimentaire, dite EFSA), chercheurs, apiculteurs et agriculteurs, afin que chacun comprenne et joue son rôle dans la protection des pollinisateurs. BeeLife est composée de plus d’une vingtaine de membres, associations apicoles et agricoles provenant de onze pays de l’Union européenne.




La Politique Agricole Commune (PAC)

Dans le cadre de la nouvelle PAC, en cours de discussion, BeeLife continue son travail de plaidoyer afin de parvenir à un système agricole plus durable et respectueux des pollinisateurs. Les propositions de BeeLife sont disponibles dans son rapport Une PAC pour les pollinisateurs [1]. Pour appuyer l’argumentaire développé auprès des décideurs européens et nationaux (représentants des États membres, eurodéputés, fonctionnaires, ministères), appelant à améliorer la protection des pollinisateurs, nous avons rendu disponibles d’autres outils que nos membres ou toute partie prenante intéressée peut utiliser.







BeeLife propose d’inclure un Indice Pollinisateur dans la PAC [2] présenté dans une fiche technique accessible au public. Il s’agit d’un outil mesurant l'impact des politiques de l’UE sur les pollinisateurs. Cette fiche donne un aperçu des paramètres qu'il mesurerait et des informations qu'il fournirait. La Commission européenne travaille déjà sur un indice pollinisateurs, mais nous demandons aux législateurs de l'inclure dans le texte final de la PAC afin de garantir son adoption.


BeeLife plaide aussi pour un éco-programme pollinisateur [3]. Votés lors de la nouvelle PAC, les éco-programmes visent à encourager les pratiques agricoles respectueuses de l’environnement. Les pratiques agricoles soutenues par cet outil ne sont pas encore définies. La fiche propose donc un éco-programme idéal, pour protéger au mieux les pollinisateurs.




Certaines autorités locales sont dors et déjà intéressées par ces propositions et ont contacté BeeLife pour s'enquérir de leur éventuelle mise en œuvre. Certains membres de BeeLife mettent en avant ces propositions dans leurs négociations locales. Nous invitons chaque acteur à plaider localement pour ces mesures.

BeeLife mène également une série d'actions pertinentes pour l'avenir de la PAC :

· Participation à plusieurs sessions des groupes de dialogue civil (GDC) sur l’agriculture de la Commission européenne pour représenter les apiculteurs européens et défendre de meilleures conditions environnementales pour les abeilles (miel & produits apicoles, grandes cultures, politique agricole commune, etc).

· Association à d'autres ONG pour dénoncer le manque de transparence dans le processus de négociation de la PAC.

· Soutien au plaidoyer et aux négociations sur la mise en œuvre de la PAC au niveau national en fournissant des outils et informations à ses membres pour contribuer localement aux affaires européennes.


Réglementation sur les pesticides et l’évaluation des risques

BeeLife veille aussi sur les procédures d’évaluation des pesticides en :


Intervenant dans la révision des documents d’orientation pour l’évaluation des pesticides. L’EFSA a présenté aux États membres quatre approches différentes permettant d’établir des « objectifs de protection spécifiques » qui fixent le seuil à partir duquel les effets des pesticides sur les abeilles sont considérés comme « acceptables ». Il s’agit de la révision d’un document [4] déjà proposé en 2013, qui était satisfaisant mais qui n’avait jamais été voté par les États membres. BeeLife a examiné et commenté les quatre propositions. Elle a dénoncé une régression des objectifs pour la plupart d’entre elles et a souligné les risques et avantages de chacune. Elle a aussi dénoncé [5] le blocage politique qui a retardé de plus de 7 ans l'adoption de ce document crucial pour les abeilles.


Par ailleurs, BeeLife :

  • travaille sur les risques que certains produits vétérinaires présentent pour les abeilles. Nous avons d’abord sensibilisé les parties prenantes concernées (vidéo, courtes présentations) et avons ensuite coproduit une étude scientifique sur le sujet auprès d’institutions et agences européennes et nationales, dont les résultats seront publiés en 2021.

  • Explore les ressources juridiques potentielles pour mettre fin aux autorisations d'urgence (Roumanie [6], France [7]) de néonicotinoïdes pourtant interdits dans l’Union européenne. En collaboration avec ClientEarth, les conclusions laissent penser que les mesures les plus efficaces se situent au niveau national plutôt qu’européen.

  • Est devenue partie prenante experte dans la définition de la future évaluation des risques des biocides sur les pollinisateurs. Cette évaluation est effectuée par l'Agence européenne des produits chimiques (ECHA) et est nécessaire avant l’entrée sur le marché européen des biocides.


Le Bee Hub et la plateforme de la « EU Bee Partnership »


BeeLife développe une plateforme inédite pour centraliser, agréger et communiquer des données pertinentes sur les pollinisateurs - The Bee Hub. La plateforme cherche à améliorer les conditions des pollinisateurs à travers l’application de Big Data sur les données relatives à la santé et l’environnement des pollinisateurs.


Après les premiers développements et la finalisation du concept de la plateforme, BeeLife continue son travail sur The Bee Hub au nom du partenariat européen sur les abeilles (groupe de discussion des parties prenantes sur la santé des abeilles). L’EFSA finance actuellement le développement du prototype de la plateforme sous un nouveau nom : Plateforme Prototype du Partenariat Européen pour les Abeilles sur la Santé des Abeilles.


La plateforme dépend des collaborations avec des fournisseurs de données tels que des associations apicoles et agricoles, autorités, projets de recherche, industrie phytopharmaceutique, etc. Chacun peut devenir fournisseur de données et profiter des futurs bénéfices de la plateforme : stockage des données, visualisation facile d’utilisation, amélioration de la visibilité de leurs projets. Ils participeront ainsi à la création de la première plateforme qui centralise les données sur les pollinisateurs et leur environnement, pour un avenir meilleur pour les abeilles.



Autres activités


BeeLife a suivi différents dossiers transversaux tout au long de l’année. Nous avons par exemple soutenu la Commission européenne face aux producteurs de pesticides dans un contentieux [8] devant la Cour de justice de l’Union européenne. Nous avons soutenu et diffusé l'Initiative Citoyenne Européenne “Save Bees and Farmers” que chaque citoyen peut signer ici.



Pour plus d’information ou une collaboration future, contactez-nous à :

info@bee-life.eu

comms@bee-life.eu





Sources :


[1] BeeLife. 2019. Une PAC pour les pollinisateurs : COMMENT LA NOUVELLE PAC PEUT ÊTRE FAVORABLE AUX POLLINISATEURS ET COMMENT LES POLLINISATEURS PEUVENT CONTRIBUER À LA NOUVELLE PAC.

https://bit.ly/2Q9TQRC


[2] BeeLife. 2020. Factsheet: Indice Pollinisateur. https://bit.ly/3vyB7j7


[3] BeeLife. 2020. Factsheet: Eco-programme pollinisateurs. https://bit.ly/3eQCpzZ


[4] EFSA. 2013. Guidance on the risk assessment of plant protection products on bees (Apis mellifera, Bombus spp. and solitary bees). https://www.efsa.europa.eu/en/efsajournal/pub/3295


[5] BeeLife. 2020. European Bees Under Peril as Protection Goals for Risk Assessment of Pesticides Might Paint a Bleak Future. https://www.bee-life.eu/post/european-bees-under-peril-as-protection-goals-for-risk-assessment-ofpesticides-might-paint-a-bleak


[6] BeeLife. 2020. Neonicotinoid-Ban Derogations Limited, But Still Persist in Romania. https://www.bee-life.eu/post/neonicotinoid-ban-derogations-limited-but-still-persist-in-romania


[7] BeeLife. 2020. France Travels Back in Time by Limiting the Protection of Pollinators and Biodiversity. https://www.bee-life.eu/post/france-travels-back-in-time-by-limiting-the-protection-of-pollinators-and-biodiversity


[8] BeeLife. 2020. Environmental NGOs Continue Backing Ban on Neonicotinoids During Hearing at EUCJ. https://www.bee-life.eu/post/environmental-ngos-continue-backing-ban-on-neonicotinoids-during-hearing-at-eucj



comms@bee-life.eu

​Telephone : ​32(0)10 47 34 16​​​

Place Croix du Sud 1

1348 Louvain-la-Neuve, Belgium

© 2017 BeeLife

Privacy Policy

  • Facebook - BeeLife
  • Twitter - BeeLife
  • LinkedIn - BeeLife
  • YouTube - BeeLife
LOGObee-lifeSOLO.png
Logo-BeeLife_European_Beekeeping_Coordination